La radiographie au CHVA, à l'ère du numérique

Le Centre Hospitalier Vétérinaire Atlantia réalise plus de cinq mille radiographies (thoraciques, rachidiennes, osseuses, abdominales…) par an.

Cet examen non invasif reste incontournable dans de nombreux domaines (médecine interne, orthopédie, neurologie...).

Le passage au numérique rend cet outil encore plus performant (images en haute définition sur console de travail).

 

Qu’est ce que la radiographie numérique ?

La radiographie numérique est un moyen d’imagerie faisant appel aux rayons X. Elle permet de visualiser de manière non invasive différentes structures du corps (organes thoraciques (poumons, cœur), organes abdominaux, os…).

Le Centre Hospitalier Vétérinaire Atlantia possède deux salles de radiographie reliées à un système de traitement numérique des images. La puissance des générateurs de rayons X nous permet de radiographier tous les animaux, du plus petit au plus grand.

 

 

Quand réaliser une radiographie numérique ?

A la demande de votre vétérinaire traitant après mise en évidence d’une maladie justifiant d’aller plus loin dans la démarche diagnostique (toux, difficultés à uriner, boiterie, paralysie…).

 

Lorsqu'un examen radiographique du thorax est nécessaire:

Radiographie thoracique de profil chez un chien : corps étranger oesophagien

  • lors de toux : recherche de trachéite, collapsus trachéal, bronchite, broncho-pneumonie, tumeur, compression de la bronche souche gauche par un gros cœur (cardiomégalie)...
  • lors de difficultés respiratoires (polypnée, dyspnée, discordance) : recherche d'un œdème pulmonaire, d'un épanchement pleural, d'une masse médiastinale, d'une broncho-pneumonie, d'une tumeur, d'une fibrose pulmonaire, d'une embolie pulmonaire...
  • lors de régurgitations : recherche d'un mégaœsophage, d'un jabot œsophagien, d'une hernie hiatale
  • lors de la réalisation d'un bilan d'extension : recherche de métastases pulmonaires d'une tumeur connue
  • lors de traumatisme : évaluation des conséquences thoraciques d'un traumatisme général : recherche d'un pneumothorax, d'hémorragies pulmonaires ou pleurales, de fractures de côtes...

 

Lorsqu'un examen radiographique de l'abdomen est nécessaire :

  • lors de douleur abdominale : recherche d'une hypertrophie d'un organe, d'une masse, de signes d'occlusion intestinale...
  • lors de difficultés à uriner, de présence de sang dans les urines : recherche de calculs, d'une tumeur
  • lors d'incontinence urinaire : recherche d'une vessie pelvienne, d'uretère(s) ectopique(s)
  • lors de constipation : recherche d'un mégacolon, d'une grosse prostate...

 

Lorsqu'un examen radiographique du squelette appendiculaire (os des membres) est nécessaire :

Chien positionné pour sa radiographie du thorax

  • lors de boiterie : recherche d'arthrose, de malformations congénitales, de lésions traumatiques, de tumeurs...
  • lors de fracture avérée : identification précise du type de fracture pour guider le choix thérapeutique (chirurgie)
  • lors de traumatisme : évaluation des conséquences sur les membres, le bassin d'un traumatisme général
  • lors de déformation d'un membre : recherche de radius curvus, de cal vicieux après fracture...
  • lorsque votre chien appartient à une race à risque et qu'un dépistage de dysplasie est nécessaire : dysplasie de hanche (dysplasie coxo-fémorale), de coude (non-union du processus anconé, fragmentation du processus coronoïde, ostéochondrite du condyle huméral médial, incongruences)...

 

 Lorsqu'un examen radiographique de la colonne vertébrale est nécessaire :

  • quand votre animal est paralysé : recherche d'une hernie discale, d'une fracture vertébrale, d'une tumeur...
  • quand votre animal a une démarche anormale liée à une atteinte neurologique rachidienne (parésie) : recherche d'une hernie discale, d'une tumeur, d'une instabilité cervicale ou d'une instabilité lombo-sacrée (syndrome "queue de cheval")
  • quand votre animal a mal au dos : recherche d'une hernie discale, d'une malformation vertébrale, d'une lyse osseuse, d'une spondylodiscite...

 

 

Comment se déroule un examen radiographique ?

Un examen radiographique se déroule de la manière suivante :

Interprétation des images en salle radio

  • il a lieu dans une salle exclusivement dédiée à la réalisation des radiographies et répondant aux normes de radioprotection (enceinte plombée).
  • les radiographies du thorax et de l'abdomen se réalisent sur animal vigile, l'animal étant simplement maintenu dans la bonne position par 2 manipulateurs.
  • les radiographies du squelette et de la colonne vertébrale sont la plupart du temps effectuées sur animal anesthésié parce qu'elles nécessitent soit le respect de postures particulières soit l'administration de produits de contraste.
  • une fois les clichés pris, les radiographies s'affichent sur une station de travail numérique permettant de retravailler l'image (zoom, redécoupage, variation de la luminosité et du contraste...)
  • les radiographies sont alors interprétées par les vétérinaires responsables.

 

 

N’hésitez pas à contacter les équipes du CHVA

pour de plus amples renseignements

au 02 40 47 40 09 ou 02 40 89 21 32

 

 

top_en_savoir_plus.png

Certaines radiographies sont complétées par l'administration d'un produit de contraste faisant ressortir certaines structures peu ou non visibles sur un cliché conventionnel. Elles sont alors réalisées sous anesthésie générale.

Par exemple :

  • injection de produit de contraste autour de la moelle : myélographie
  • injection de produit de contraste dans une articulation : arthrographie
  • injection de produit de contraste dans l'urètre et la vessie : urétrographie, cystographie
  • injection de produit de contraste par voie intra-veineuse : urographie intra-veineuse...
bottom_en_savoir_plus.png

 

Radiographie thoracique de profil chez un chat : épanchement pleural Urétrographie rétrograde chez une chienne accidentée (fracture du bassin) Radiographie abdominale de profil chez une chienne : calculs biliaires à l'origine d'une obstruction des voies biliaires