Chirurgie de l'appareil reproducteur

Les chirurgies de l'appareil reproducteur comprennent :

  • les castrations des chiens, chats, furets
  • les ovariectomies des chiennes, chattes et furettes
  • les ovario-hystérectomies, lors d'infection utérine
  • les césariennes

Echographie d'une chatte présentant une infection utérine (pyomètre)

 

Préparation opératoire d'une chatte pour son ovariectomie

 

Pourquoi castrer ou stériliser votre animal ?

Castration et stérilisation évitent beaucoup de désagréments dans la relation propriétaire/animal de compagnie : marquage urinaire, fugues, excitation sexuelle, vocalises...

Par ailleurs, il est scientifiquement prouvé que ces interventions diminuent le risque de développement de tumeurs mammaires ou ovariennes, d'infections utérines et de problèmes testiculaires ou prostatiques.

 

 

Les techniques de stérilisation pratiquées au sein du CHVA

Pour les ovariectomies de chiennes, deux techniques chirurgicales vous sont proposées au CHVA :

  • l'ovariectomie par laparotomie (ouverture de l'abdomen) : cette technique est la technique classique
  • l'ovariectomie sous cœlioscopie (réalisation de micro-incisions et guidage du geste chirurgical par une caméra) qui permet une récupération plus rapide pour votre chienne : cette technique est moins invasive

 

 

Bien préparer l'intervention de votre animal

Toutes ces interventions nécessitent une anesthésie générale. Le vétérinaire responsable peut vous proposer des examens pré-anesthésiques s'il détecte un problème médical sous-jacent (souffle cardiaque par exemple).

 

Il est préférable de programmer les stérilisations de convenance (castration et ovariectomie) en dehors des périodes de chaleurs des chiennes et chattes.

 

Pour ce type de chirurgie, votre animal entre en hospitalisation le matin et ressort en fin d'après-midi (hospitalisation ambulatoire). Il doit être à jeun depuis la veille au soir.

 

Pour prendre rendez-vous, téléphonez au :

02 40 89 21 32 ou 02 40 47 40 09

 

 

top_en_savoir_plus.png

Le saviez-vous?

L'ovariectomie sous coelioscopie a révolutionné la chirurgie de convenance :
il est possible de stériliser une chienne de manière non invasive juste en pratiquant deux ouvertures d'un cm. La récupération est d'autant plus rapide que la douleur est minimale avec cette technique. La cicatrisation est optimale (petites ouvertures, peu de points de sutures).


La gestion de la douleur : une préoccupation majeure pour l'équipe du CHVA

  • pour chaque acte chirurgical, la douleur potentielle est anticipée en phase pré-opératoire (administration d'antalgiques (morphine, anti-inflammatoires...), anesthésie loco-régionale en complément d'une anesthésie générale...).
  • la douleur post-opératoire est également évaluée et prise en charge (anti-inflammatoires, morphiniques au pousse-seringue, patch de morphine...)
bottom_en_savoir_plus.png