Les tiques

Les tiques transmettent des maladies parfois mortelles. La prévention est la meilleure arme.

tique gros plan

 

Où les trouve-t-on ?

Les tiques se trouvent aussi bien à la campagne (dans les forêts, les herbes, broussailles…) qu’en ville (dans les parcs, les jardins…).

Animaux des villes ou animaux des champs, ils doivent tous être protégés



Quelles sont les périodes à risque ?

Les tiques se multiplient à une température extérieure comprise entre 0°C et 20°C. Même si le printemps et l’automne sont des périodes particulièrement à risque, on peut les trouver quasiment toute l’année dans nos régions tempérées.

 

Pensons à protéger nos compagnons toute l’année



Quels sont les risques pour mon animal de compagnie ?

Les tiques sont des parasites qui peuvent transmettre de nombreuses maladies à nos animaux de compagnie, potentiellement graves :

  • la piroplasmose : cette maladie est liée à des parasites (les piroplasmes) que la tique transmet à l’animal lorsqu’elle le mord. Ces parasites détruisent les globules rouges du chien ou du chat ; il s’agit de la phase d’« hémolyse », susceptible d’entrainer une anémie (manque de globules rouges) plus ou moins sévère. Cette « hémolyse » est toxique pour les autres organes qui montrent alors des signes de défaillance (insuffisance rénale, toxicité sur le foie…). Dans les cas les plus sévères, la piroplasmose peut causer le décès de l’animal.
  • l’ehrlichiose : cette maladie est liée à des bactéries (Ehrlichia canis) que la tique transmet à l’animal lorsqu’elle le mord. Elle se traduit par un abattement, de la fièvre, des douleurs articulaires… Au niveau sanguin, on note souvent une diminution des cellules sanguines (globules blancs et rouges, plaquettes) par atteinte de la moelle osseuse. Dans les formes les plus graves, l’animal peut décéder.
  • la borréliose : cette maladie, commune à l’homme et à l’animal («zoonose»), est due à une bactérie (Borrelia burgorferi). Elle peut causer une augmentation de la taille des ganglions, une insuffisance rénale, insuffisance cardiaque, des problèmes cutanés, nerveux… et le décès de l’animal.



Comment éviter que mon animal (chien, chat…) attrape des tiques ?

La prévention est le moyen de lutte le plus efficace contre les tiques. De nombreux produits existent sur le marché et il est souvent difficile de faire le tri entre ceux qui sont réellement actifs contre les tiques et ceux qui montrent un effet très limité. Voici quelques conseils pour faire votre choix :

  • Quelles sont les qualités d'un antiparasitaire efficace ?


Le produit doit :

- être efficace contre les tiques : cela peut paraître évident mais tous les antiparasitaires ne tuent pas les tiques·!

- avoir un effet rémanent : c’est à dire qu’il doit protéger votre animal longtemps (en général un mois)

- avoir une bonne résistance à l’eau et à l’humidité : le produit doit en effet rester sur le poil pour pouvoir tuer les tiques avant qu'elles n'aient eu le temps de mordre l’animal.

- ne pas être toxique pour l’animal : ainsi ne jamais utiliser de perméthrine (ou substance apparentée) sur un chat infesté de tiques. Vous pourriez le tuer.

  • quels sont les antiparasitaires les plus efficaces ?

 

Les antiparasitaires de dernière génération sous forme de spot on (pipettes), de spray ou de collier sont efficaces. Différentes marques sont à votre disposition. N’hésitez pas à nous demander conseil, les assistantes d’accueil du centre Hospitalier Atlantia sont là pour vous conseiller.

  • Comment retirer une tique sur mon animal?

 

Si vous découvrez une ou plusieurs tiques sur votre animal, retirez la au plus vite!

Nous vous recommandons pour cela l'utilisation d’un crochet prévu à cet effet qui permet de retirer très simplement le parasite dans sa totalité, sans risquer de laisser sa tête fichée dans la peau de votre animal. Notons que si vous laissez la tête, le reste du corps de la tique ne repousse pas. Mais il se forme souvent un petit granulome susceptible de s’infecter.

Après retrait de la tique, surveillez l’état général de votre animal dans les jours qui suivent. Si vous constatez un abattement, une fièvre, des urines foncées… contactez nous au plus vite.

 

Si votre animal a pu être en contact avec des tiques et que vous êtes inquiet,

contactez au plus vite le service des urgences vétérinaires du centre Hospitalier Atlantia (Nantes)

02 40 47 40 09