La cataracte

Etiologie de la cataracte

La cataracte a de nombreuses causes possibles.

  • La plus connue est la cataracte sénile, affectant les organismes « dits âgés » : un chien peut débuter une cataracte sénile vers 8 ou 9 ans ; la cataracte sénile est rare chez le chat.
  • La cataracte peut exister dès la naissance, comme la cataracte nucléaire (photo1) (congénitale, le plus souvent alors non héréditaire). Elle peut aussi apparaître pendant la croissance. Des anomalies génétiques, référencées dans plusieurs races canines et plus rarement félines, déclenchent aussi des cataractes apparaissant à des âges différents selon les races, mais en général sur les deux yeux. Enfin la cataracte peut s’associer au développement d’autres anomalies oculaires, comme l’atrophie progressive de la rétine (photo 2), mais aussi les anomalies du vitré (Hyperplasie du Vitré Primitif, ou Persistance de la Tunique Vasculaire du Cristallin), de la pupille (Persistance Membrane Pupillaire).
  • Elle  peut être déclenchée à tout âge suite à un traumatisme du globe oculaire.
  • Des maladies comme le diabète, provoquent rapidement une double cataracte chez le chien, et peut le rendre aveugle en quelques jours (photo3).
cataracte nucléaire chez un chat ; cette anomalie est congénitale, sans doute pas héréditaire Cataracte sous capsulaire postérieure chez un chien cette forme de cataracte est souvent d’évolution rapide et associée à une APR cataracte chez un chien diabétique la rapidité de l’apparition de cette cataracte complète dans le cas du diabète s’explique par un œdème subit du cristallin, désorganisant toutes les cellules cristalliniennes
 

 

 

 

Traitement de la cataracte

  • Seule la cataracte sénile comporte un traitement médical : des médicaments à prendre par la bouche et/ou des collyres ont l’ambition de ralentir l’évolution de la cataracte sénile. Ils ne peuvent pas l’arrêter, et leur efficacité reste variable d’un malade à un autre. Il est sous-entendu que ces médicaments sont à donner pendant tout le reste de la vie du chien, tant qu’il voit quelque chose. Aucun traitement ne peut guérir la cataracte, et redonner de la transparence au cristallin atteint.
  • Le traitement chirurgical demeure à ce jour la seule façon efficace de soigner la cataracte de toutes les espèces. L’opération consiste à enlever le cristallin devenu un obstacle à la vision. Cependant, en fonction des causes de cataracte, et de l’état de l’œil du patient, toutes les cataractes ne relèvent pas d’une chirurgie : quelle utilité d’enlever un cristallin cataracté, si derrière lui la rétine ne fonctionne plus, ou va ne plus fonctionner dans quelques mois ? Pourquoi opérer de la cataracte un œil déjà atteint de glaucome chronique ?

 

 

 

Déroulement d'une chirurgie de la cataracte

Trois périodes entourent la chirurgie de la cataracte : Le pré-opératoire, l’opération et le post-opératoire

 

* La période préopératoire

une première consultation est nécessaire pour poser l’indication opératoire. Un examen complet des yeux est OBLIGATOIRE pour diagnostiquer la cataracte et déterminer l’utilité de la chirurgie, ou différer celle-ci (en raison d’une uvéite, souvent phako-induite, par exemple). Le pré-opératoire immédiat consiste en l’instillation de collyres par le propriétaire les 5 jours précédant l’intervention . De plus une collerette est placée autour de la tête du patient pendant ces mêmes 5 jours, 24h/24h, afin de conditionner l’animal à se retrouver avec cette protection de l’œil après la chirurgie. En effet, l’œil opéré est trop fragile pour supporter, au début, les grattages et autres frottements de l’animal sur son œil.

 

* La chirurgie

est un acte dit « ambulatoire » : Le patient est déposé le matin par son propriétaire, et rentre chez lui le soir-même. L’opération est pratiquée sous anesthésie générale gazeuse. Un microscope opératoire aide le chirurgien à parfaitement contrôler tous ses gestes, et un phakoémulsificateur fractionne le cristallin cataracté, pour l’aspirer vers l’extérieur de l’œil par un trou n’excédant pas 3 mm. Un implant peut être injecté à la place du cristallin enlevé, pour remplacer la lentille et redonner une vision quasi parfaite au patient (photos 4 & 5). Le patient rentre chez lui avec un casque de protection autour de la tête, plus confortable que la collerette. Des médicaments sont prescrits : lotion de nettoyage, collyre(s) et AINS per os.

 

* Le postopératoire

comporte TROIS visites de contrôle : une 10 jours après l‘intervention, l’autre 1 mois plus tard, et la dernière trois mois après la chirurgie, pour confirmer l’arrêt de tout traitement.

Implant cristallinien pour chien l’implant est pliable, et peut être 'injecté' dans l’œil suivant une procédure stricte, par une ouverture inférieure à 4mm Résultat post-opératoire, à J+3 mois, avec un implant dans le sac cristallinien
 

 

 

 

Implant ou pas implant ?

L’implant est une mini lentille artificielle que le chirurgien place à l’endroit du cristallin enlevé, d’une puissance de 41 dioptries (chez l’homme la puissance des implants est de 21 à 23 dioptries). Il redonne alors au patient une vision quasi parfaite. Il peut être choisi de ne pas mettre d’implant, l’animal recouvrant alors une vision floue, mais en général suffisante pour redonner de l’autonomie à un chien aveugle. ATTENTION : il existe des contre indications à la mise en place d’un implant. Le choix sera discuté lors de la première consultation.

 

 

 

Résultats de la chirurgie de la cataracte

Plus de 85% des animaux opérés revoient après cette chirurgie. 15 % sont victimes de complications plus ou moins graves

 

 

 

Les complications de la chrirugie

Pendant l’intervention, plusieurs complications peuvent survenir :

  • des hémorragies plus ou moins violentes, parfois impossible à corriger (le sang reste dans l’œil, et empêche toute vision).
  • une rupture de la capsule postérieure et issue de vitré, créant un glaucome secondaire.
  • plus tardivement, une infection peut compromettre l’avenir fonctionnel de l’œil. Une montée de la pression intra oculaire, plus ou moins facilement contrôlée par des médicaments peut altérer le résultat. Une inflammation du vitré (hyalite) peut créer des brides vitréennes, qui à leur tour peuvent provoquer un ou plusieurs décollement de la rétine, dans des délais plus longs, jusqu’à 6 mois après la chirurgie.